Le traitement des cicatrices d’acné

Le traitement des cicatrices d’acné se conçoit lorsque l’acné n’est plus évolutive. Différentes techniques existent : laser ablatif, cryothérapie, exfoliation, dermabrasion, radiofréquence intradermique et les nouveaux lasers de relissage fractionnel. 

 

Il faut cependant noter que l’utilisation des lasers fractionnés pour corriger la majorité des marques et cicatrices d’acné est une véritable avancée dans la dermatologie esthétique.

Comment traiter les cicatrices et traces d’acné ?

Le relissage par laser fractionnel des cicatrices d’acné permet généralement d’obtenir un résultat proche de la dermabrasion mécanique ou du relissage traditionnel sans encourir les risques et effets secondaires de ces anciennes techniques (notamment risque de surinfection, “peau à vif”, plusieurs semaines d’éviction sociale). 

De plus, le relissage fractionnel n’est pas “opérateur dépendant” et les résultats sont reproductibles : l’amélioration est graduelle et le temps de cicatrisation rapide compte tenu de son mode d’action.

 

Dans certains cas, lorsque des marques d’hyperpigmentation (des taches) subsistent, l’utilisation de Lumière Intense Pulsée (IPL) médicale associée à un filtre pigmentaire pourra être suggérée. 

Les résultats se manifestent par une régularité retrouvée de la peau, un effet tenseur grâce à un épaississement significatif du derme.

Comment se déroule la séance de laser ?

Le patient porte des coques métalliques de protection sur les yeux et le médecin une paire de lunettes appropriée.

Le traitement des cicatrices d’acné par laser de relissage fractionnel nécessite généralement 2 à 5 séances espacées de 4 à 6 semaines.

Le traitement s’effectue rapidement puisqu’il faut compter une trentaine de minutes pour un visage entier.

Quelles sont les contre-indications ?

  • Infection cutanée en cours sur la zone à traiter (la présence d’une lésion cutanée suspecte doit faire l’objet d’une consultation dermatologique avant le traitement) 
  • Maladie du collagène 
  • Prise de médicaments photosensibilisants 
  • Traitement à base d’isotrétinoïne 

Comme pour tout traitement laser, la grossesse constitue une contre-indication de principe. 

Précaution : un traitement préventif anti-herpétique sera prescrit par le médecin en cas d’herpès dans le passé sur la zone à traiter.

Et après le traitement ?

Les séances sont peu douloureuses : dans certains cas, nous prescrivons l’application d’une crème anesthésiante une heure avant la séance.

Immédiatement après le traitement, vous aurez un érythème (rougeur) et une sensation de coup de soleil qui pourra également s’accompagner d’un oedème temporaire. 

Une crème ou un masque apaisant vous sera appliqué par le médecin. 

Le maquillage de la zone et le rasage pour les hommes peut être envisagé dès le lendemain et généralement les traces du traitement s’estompent sous une semaine.

Cette technique nécessite une éviction totale du soleil dans les quelques semaines suivant les séances.